Le chien-loup tchécoslovaque  >  Du loup au chien-loup

Du loup au chien-loup

 

Disparition du Loup en France

 

 

La disparition officielle du loup en France date de l'année 1937, où le dernier loup fût abattu dans le Limousin.

 

 

Cette disparition s'explique par la progressive humanisation du territoire, via l'élevage et la déforestation surtout mais aussi par une politique volontariste d'extermination (piégeage, chasse intense, empoissonnement) de cet animal considéré depuis la nuit des temps comme un ennemi des hommes.

 

 

C'est évidemment au moyen-âge que s'intensifie le massacre des loups, sous l'influence de l'église catholique qui invoque la bible pour déclarer que l'homme se doit de dompter la nature.

 

 

Dès lors, son premier ennemi qui empêche l'exercice du pastoralisme et la domestication des proies : c'est le loup. Elle prendra pour symbole, l'agneau pascal si doux et diabolisera de la même façon l'animal qui le menace : le loup incarné par la cruauté, un caractère sanguinaire, un esprit fourbe, malin....Le loup c'est l'animal le plus cruel qui emmène l'animal le plus doux.  Le loup : c'est le diable !

 

 

Tout commence avec Charlemagne qui crée le corps de louveterie au IX siècle, destiné à détruire les loups pour libérer le territoire.

 

 

Si au moyen-âge le loup est à ce point pris en grippe, c'est assurément en raison des difficultés propres à l'époque. Froid, guerres, disette, épidémie et misère laissent des cadavres sans sépulture qui attirent des loups accusés ensuite, dans les chroniques, d'attaques qui n'ont jamais été commises. Le loup anthropophage était né dans les esprits.

 

 

La peur du Loup sera très fortement relancé par la fameuse « bête du Gévaudan «, puisqu'une centaine de personnes seront tués pendant à peine 3 mois, par un soi-disant loup. Depuis les éthologues ont évoqué la thèse qui s'agissait plutôt d'un chien de guerre dressé par l'homme pour tuer l'homme.

 

 

Nous n'élevons pas une meute de loup car nous considérons que cet animal sauvage doit rester dans son habitat naturel, loin des êtres humains et de la captivité mais une meute de chiens-loups tchécoslovaques, descendants d'une hybridation entre un chien et un loup.

 

 

Il est relativement compliqué de faire reproduire les chiens-loups tchécoslovaques lorsqu'ils vivent en meute car les femelles ont hérité du cycle de reproduction du loup, à savoir que la plupart des femelles n'ont qu'une seule chaleur annuelle, des chaleurs qui peuvent parfois durer plus de 2 mois et dépendendent des interactions sociales dans la meute. Elles peuvent bloquer leur ovulation notamment en période de stress où refuser un étalon qui ne serait pas à leur convenance.

 

 

La gestation dure 63 jours et la moyenne internationale est de 7.1 chiots par portée, chiots qui pèsent environ 400g à la naissance.

 

 

Rappel historique

 

 

Nous sommes en Tchécoslovaquie en 1955, les gardes-frontières surveillent les limites du pays aux cotés de Bergers-Allemands qui supportent très mal les conditions climatiques et la durée des rondes. Ils ont les coussinets brûlés par la neige, et sont éreintées par les kilomètres à parcourir.  Ces mêmes militaires sont narguées et suivis par des loups totalement adaptés à l'environnement.

 

 

Alors Le  colonel Hartl, chef des gardes-frontières, ingénieur et biologiste de formation à l'idée de lancer un programme d'élevage expérimental basé sur l'accouplement entre un loup des Carpates et un berger-allemand.

 

 

Le loup Canis lupus et le chien Canis lupus familiaris étant de la même espèce : ils sont en effet interféconds.  La question résidait de savoir si les hybrides seront fertiles ou non.

 

 

Le but étant de combiner les atouts du loup (rusticité, persévérance, endurance, haute vigilance, sens naturellement développés) et les qualités du chien dont l'aptitude au dressage et la fidélité.

 

 

Après de nombreux essais infructueux où la louve attaquait les bergers-allemands qui lui étaient présentés, naissent 3 ans plus tard, le 26 mai 1958 les premiers hybrides issus de l'accouplement de la Louve Brita et d'un berger-allemand nommé César. Ces 5 chiots formèrent la génération F1.

 

 

Il aura fallu 4 loups et divers bergers-allemands pour créer le cheptel de base de cette race méconnue.

 

 

Depuis les chiens-loups sont reproduis entre eux, conservant un pourcentage de loup avoisinant les 35%.

 

La FCI (fédération cynologique internationale) reconnait officiellement la race du chien-loup tchécoslovaque en 1994 et un standard est établi sous le numéro 332.

 

 

Il faudra attendre la fin des années 90 pour que soit importés en France les premiers individus et le premier chien-loup tchécoslovaque sera inscrit au LOF (livre des origines français) en 1997 et symboliquement peut-être portait le nom d'Alpha.

 

 

Alors, le colonel Hartl a-t-il réussi son pari ?

 

 

Oui, dans le sens où il a créé cet animal magnifique au phénotype très proche du loup, sa démarche est légère, ses allures majestueuses :

 

Du loup il a conservé :

 

- La rusticité et la résistance : il s'adapte à tous les climats et peut jeûner plusieurs jours

 

- L'endurance, dans les pays de l'est sont organisé des tests d'endurance ou le chien-loup

 

peut parcourir 70 ou 100km

 

- L'intelligence puisqu'il sait ouvrir portes, fenêtres et réfrigérateur

 

- La vigilance puisqu'il est en perpétuelle interaction avec l'environnement d'où son manque de concentration en séance de travail

 

- Ses sens (odorat, ouïe, vue) sont très développés et il est particulièrement sensible aux phéromones de stress

 

- Ses besoins sont prioritaire et si l'homme ne lui fournit pas ce qu'il a besoin : il se sert !

 

- Il aime accéder à un point culminant pour surveiller son territoire et il n'est pas rare de découvrir son chien-loup grimpé dans un arbre ou sur le toit de sa voiture

 

- C'est un athlète qui peut sauter un mur de 2 m

 

- Agile, sa taille ne l'empêchera pas de ramper sous votre lit pour s'y cacher

 

- C'est bien sur un chien de meute qui supporte très mal la solitude et destruction et fugue sont les activités favorites d'un chien-loup qui s'ennuie.

 

- Sa meute peut-être composé d'humains ou de congénères de race plus moderne mais c'est entre chiens-loups que les interactions sociales sont les plus agréables à observer.

 

- Il utilise alors tout un panel de vocalise allant des grognements aux hurlements en passant par les couinements et les aboiements et des sons inaudibles pour l'homme.

 

 

Mais du loup, le CLT a aussi gardé la peur de l'homme et un instinct de fuite en situation stressante.

 

 

Ainsi, un chien-loup qui n'est pas travaillé est très méfiant envers les personnes étrangères à sa meute adoptive, et ne se laissera pas caresser par un inconnu, de la même façon il s'enfuira au moindre bruit suspect tant qu'à casser sa laisse si besoin est.

 

 

Il a gardé l'instinct de communiquer avec sa mâchoire, aussi nous inhibons les mordillements le plus tôt possible puisque nous ne  sommes pas pourvus d'un pelage comme ses congénères pour supporter ce mode de communication.

 

 

Malgré cela, il concerve les léchages, des claquements de dents et quelques prises en gueule en période de jeux ou de retrouvailles.

 

 

Sa puissance de mâchoire est impressionnante mais si elle n'a jamais été mesurée. Ses deux canines sont bien plus développées qu'un chien moderne et il ne lui faut pas longtemps pour dévorer un poulet entier.

 

 

Ses propres besoin restent longtemps prioritaires aux ordres des hommes et il faut que la relation s'installe avant que le chien-loup ne deigne vous obéir et sous réserve que vous utilisez les bonnes méthodes.

 

 

Que mange le chien-loup ?

 

 

Le loup n'est pas croquetivore mais carnivore aussi nous nourrissons nos chiens-loups au cru c'est-à-dire avec de la viande, de la volaille, des abats ,des carcasses, des œufs, un peu de légumes et des fruits.

 

 

 

Mi-chien, mi-loup !

 

 

Vous aurez donc compris que le chien-loup est un chien très antagoniste de par sa mixité d'origine : tantôt chien, tantôt loup :

 

A la maison  il est pot de colle: vous allez au WC avec votre chien-loup, vous sortez de la douche vous vous essuyer les peids sur votre chien-loup et vous dormez plus souvent avec votre chien-loup qu'avec votre mari mais.....

 

En dehors de votre propriété : il est indépendant et s'intéresse à tout sauf à vous d'où des difficultés de rappel. Il n'est pas anxieux par l'idée de vous perdre puisque ses sens lui permettent de savoir exactement où vous êtes.

 

 

Il peut chuter d'un contre-bas de 4 m sans égratignure mais hurler à la mort et s'automutiler pour une simple écharde dans un coussinet.

 

 

Un chien-loup tchécoslovaque qui n'est pas socialisé,sociabilisé, travaillé, éduqué, régresse coté loup.

 

 

Utilisation

 

 

Sa ressemblance avec le Loup fait que le chien-loup tchécoslovaque est de plus en plus utilisé à la place du Loup dans des activitées culturelles que ce soit des fêtes médiévales, des films ou des shootings photos.

 

 

Ainsi c'est un chien-loup tchécoslovaque qui apparait dans le clip vidéo de la comédie musical Dracula de Kamel Ouali.

 

 

Dans le fameux film « survivre avec les loups » qui a fait polémique où une fillette traverse la forêt de Russie adopté par une meute de loups, les louveteaux sont des chiots chiens-loups.

 

 

Nos chiens-Loups tchécoslovaques ont déjà tournées un film «  à bout de bras » où ils remplacent une meute de loup et notre Kajika a dernièrement joué le rôle du loup dans la première adaptation cinématographique de la célèbre œuvre de M. Prokofiev, à savoir Pierre et Le Loup, que vous pouvez voir au refuge de Grasla en Vendée.

 

 

Pour ce faire, nous travaillons nos chiens-loups le plus tôt possible, soit dès 3 jours pour ceux qui sont nés au domaine.

 

Nous utilisons un programme de stimulation appelé ENS mis en place par l'armée américaine afin de désensibilisé les chiots au stress et leur permettent de mieux supporter la vie tumultueuse du genre humain.

 

 

Ils naissent dans notre salon pour une imprégnation précoce de l'être humain et une meilleure adaptation aux bruits environnementaux.

 

 

Nous utilisons aussi des CD de stimulation accoustique et ils commencent à sortir en ville à partir de 4 semaines ce qui correspond à la sortie de la tanière pour les louveteaux.

 

 

Nos chiots découvrent environ 5 nouveautés par semaine : ouverture de parapluie, pétards, trampoline, scooter, bâche plastique, voiture télécommandée .....

 

 

Le chien-loup tchécoslovaque est malade en voiture alors nous avons mis en place tout un protocle de découverte du véhicule afin que les trajets ne soient plus synonyme de stress pour lui.

 

 

Afin d'inhiber la peu de l'inconnu, chaque personne que le chiot rencontrera depuis sa naissance sera associé à une récompense.

 

 

D'ailleurs toute notre éducation est basée sur la récompense, de la même façon vous travaillez pour un salaire, le chien-loup tchécoslovaque travaille pour un morceau de viande.

 

 

Le dressage est long puisque le chien-loup tchécoslovaque se désintéresse des activités répétitives et il a tendance a rapidement décroché dès que quelque chose devient plus intéressant comme le simple vol d'un papillon.

 

 

On appelle cette technique d'éducation le renforcement positif : on récompense les bonnes actions et on ignore les mauvaises, il n'y a ni correction ni violence, la seule punition est l'isolement puisque c'est un chien de meute.

 

 

A qui s'adresse le chien-loup ?

 

 

La plupart des propriétaires sont des passionnés de loup qui rêvaient en secret de côtoyer cet animal mythique au quotidien mais qui ont conscience qui ne peut être heureux en captivité alors il accède à une partie de leur désir en acquérant un chien-loup.

 

 

D'autres sont de simples amoureux d'un chien rustique, qui souhaite redécouvrir l'espèce canine au naturelle et participer à la domestication d'une race en pleine évolution.

 

 

Le meilleur propriétaire sera un propriétaire averti, formé, très présent, patient mais ferme qui aimera son chien plus que son mobilier.

 

 

Attention aux naisseurs

 

 

Nous vous interpellons sérieusement sur la multiplication des naissances de chiots chiens-loups tchécoslovaques élévés au fond d'un garage qui n'ont pas été préparés à la vie moderne et tumultueuse que nous leurs proposons. Leurs comportements nécessitent que vous soyez prévenus et formés afin que votre réponse soit adéquate et immédiate.

 

 

Le chien-loup tchécoslovaque n'est pas un semi-loup qui doit resté enfermé dans un chenil pour flatter votre égeaux mais un chien de particulier, qui bien socialisé et éduqué deviendra un chien de compagnie exeptionnel.

 

 

 


Version imprimable  ]